2013 Texte de Pascale Clermont de la Maison de l'université de Rouen

Pascale Clermont, chargée des expositions pour la maison de l’universitée de Rouen.

Souvent qualifié de « peinture ethnique », le travail d’Emilie Bazus a pourtant quelque chose d’atypique et d’intemporel comme le lui dirent il y a quinze ans ses enseignants au sortir de l’ENSBA.
C’est que cette peinture se passe de discours...
Des cadrages inspirés du cinéma de ses premiers amours, une large palette de couleurs chipées aux étals des bazars, des motifs raffinés...
Emilie Bazus dans ses toiles souligne les codes culturels quotidiennement décelables dans nos environnements cosmopolites.
Point de visage ... mais le spectateur devine, à la pause des mains parfois, les moments rituels d’une vie humaine : mariage, décès, prières, marché, maternité...

Tout y est évoqué sans jamais être montré ... ainsi comme à travers le petit bout de la lorgnette, nous revivons, jusqu’à ce que l’odeur nous en chatouille les narines, ces petits instants essentiels à chacun.

 

2012 Catalogue du salon de Montrouge

Le catalogue